Carnets du Patrimoine n° 79. Le patrimoine de l'abbaye Notre-Dame du Vivier à Marche-les-Dames Carnets du Patrimoine n° 79. Le patrimoine de l'abbaye Notre-Dame du Vivier à Marche-les-Dames

Carnets du Patrimoine n° 79. Le patrimoine de l'abbaye Notre-Dame du Vivier à Marche-les-Dames

Carnets du Patrimoine

    0 review(s) | Add your review

    6.00 € 6.00 € 6.0

    Plus connu par l'accident historique qui coûta la vie au roi des Belges, Albert Ier, le 17 février 1934, le site mosan de Marche-les-Dames, à 9 km du centre de Namur en direction de Huy et Liège, recèle un trésor patrimonial peu commun : l'abbaye Notre-Dame du Vivier. Caché dans la vallée de la Gelbressée, à l'arrière des installations militaires qui occupent, depuis la fin de la guerre 1940-1945, le château qui avait appartenu jusque là aux Princes d'Arenberg, cet antique monastère de cisterciennes offre des témoignages architecturaux et patrimoniaux très bien conservés qui racontent son histoire du XIII e et XX e siècle. La grande période de son développement, dans le cadre de l'ordre cistercien, se situe entre le XIII e siècle et la Révolution française. Treize grandes abbesses cisterciennes, au moins, ont marqué ces lieux de leur empreinte. Désormais et depuis le décret du 27 mai 2009, ce joyau peu connu est classé « Patrimoine exceptionnel » de la Région wallonne.