Carnets du Patrimoine n° 78. Beaumont, fer de lance du Hainaut dans l'Entre-Sambre-et-Meuse Carnets du Patrimoine n° 78. Beaumont, fer de lance du Hainaut dans l'Entre-Sambre-et-Meuse

Carnets du Patrimoine n° 78. Beaumont, fer de lance du Hainaut dans l'Entre-Sambre-et-Meuse

Carnets du Patrimoine

    0 review(s) | Add your review

    6.00 € 6.00 € 6.0

    Tirant son nom de l’escarpement rocheux au bord duquel elle se dresse et qui la protège de deux côtés, Beaumont fut une fortification importante dans la construction du comté de Hainaut. Son tissu urbain, des vestiges de ses remparts, l’imposante tour Salamandre rappellent ces fonctions. Le grand chroniqueur Froissart y séjourna au XIV e siècle et bénéficia du mécénat du seigneur de Beaumont. Au XV e siècle, Beaumont entre dans les possessions de l’importante famille de Croÿ : celle-ci façonnera et marquera profondément la ville jusqu’au début du XVII e siècle, adaptant ses défenses à l’artillerie, y développant les institutions et l’économie. Beaumont garde de cette époque plusieurs maisons de grand intérêt. Après un XVII e siècle dramatique, la ville revit au XVIII e qui a laissé de belles maisons. Le XIX e siècle y imprime sa marque dans des bâtiments officiels (hôtel de ville, écoles) et dans des constructions plus modestes. Les villages de l’entité recèlent eux aussi un patrimoine important et de qualité qui permet au visiteur d’entrer pleinement dans la civilisation d’un XVI e siècle bien différent de celui que déforment nos clichés d’école et dont il ne manquera pas d’apprécier autant le respect des traditions que leur renouvellement original.