Carnets du Patrimoine n° 66. L'ancienne abbaye Saint-Laurent de Liège Carnets du Patrimoine n° 66. L'ancienne abbaye Saint-Laurent de Liège

Carnets du Patrimoine n° 66. L'ancienne abbaye Saint-Laurent de Liège

Carnets du Patrimoine

    0 review(s) | Add your review

    4.00 € 4.00 € 4.0

    Dédié à saint Laurent, le monastère remonte à 968. La prospère abbaye bénédictine du Publémont, également foyer culturel important au milieu du XIe siècle, relève de la célèbre abbaye de Cluny. À la grande crise obérant les finances de 1227 à 1404, l'ère de renouveau ne subit pas les troubles du sac de Liège en 1468 par Charles le Téméraire.
    Une ère de relèvement coïncide avec l'italianisme dû, au début du XVIe siècle, à la Renaissance septentrionale. Puis les XVIIe et XVIIIe siècles embellissent. Mais l'après-1789, celui de la transformation de l'abbaye en « Hôpital de la Liberté » puis de la conversion de l'ex-quartier abbatial en caserne durant le régime hollandais (1815-1830), voit l'arrivée de treize religieuses augustines venues, dès 1839, de l'Hôtel-Dieu de Paris. En 1940, la Croix-Rouge reprend la direction de l'hôpital militaire. Occupé successivement par les Allemands puis par les Américains, les services hospitaliers militaires belges réintègrent le site, restauré et réaménagé trois ans plus tard par le service de construction militaire jusqu’en 1953.Avec la restructuration des Forces armées belges en 1990, l’hôpital perd ses deux dernières affectations en 1998. La 3e Direction régionale des constructions et la 10e Compagnie des troupes de transmission font place au siège du 3e Centre régional d’Infrastructure (3 C.R.I.).