Carnets du Patrimoine n° 161. Le canal de Charleroi à Bruxelles Carnets du Patrimoine n° 161. Le canal de Charleroi à Bruxelles

Carnets du Patrimoine n° 161. Le canal de Charleroi à Bruxelles

Carnets du Patrimoine

    0 review(s) | Add your review

    6.00 € 6.00 € 6.0

    Le canal de Charleroi à Bruxelles figure parmi les plus anciens du réseau des voies navigables artificielles belges. La découverte du charbon et son extraction dans les houillères des régions de Charleroi, du Centre et du Borinage ont entraîné sa construction pour faciliter le transport du précieux combustible vers les lieux de consommation, le nord du pays principalement. Ouvert à la navigation en 1832, celui-ci connaît une prospérité immédiate. Mais son petit gabarit de 70 t montre vite ses limites et, quelques années plus tard, des voix s’élèvent pour réclamer son élargissement à 300 t. Ce sera chose faite un siècle plus tard, en 1933, où pour la première fois une péniche de type Freycinet peut le parcourir sur tout son tracé. Au milieu du XX e siècle, le maillage fluvial doit s’intégrer dans le réseau européen calibré à 1 350 t. Pour le canal de Charleroi à Bruxelles, colonne vertébrale de notre réseau fluvial, le défi est de taille et les difficultés nombreuses…