Carnets du Patrimoine n° 158. Le patrimoine de Rumes Carnets du Patrimoine n° 158. Le patrimoine de Rumes

Carnets du Patrimoine n° 158. Le patrimoine de Rumes

Carnets du Patrimoine

    0 review(s) | Add your review

    6.00 € 6.00 € 6.0

    La Glanerie, Rumes, Taintignies : trois petits villages de sud du Tournaisis et de la Wallonie picarde, qui partagent depuis 1977 une destinée commune. Le patrimoine immobilier de Rumes est modeste mais attachant, fait de petites chapelles et de calvaires, de fermes basses en briques, aux volumes simples et étagés. On y repère des églises au mobilier préservé – dont le remarquable mausolée Renaissance de la famille de Beauffort –, entourées de leur cimetière clos. Au Pays des « Machons », les discrètes maisons ouvrières mansardées côtoient quelques témoins intéressants et plus ostentatoires d’architecture bourgeoise Art déco. D’autres éléments spécifiques rendent ce terroir particulier. Le paysage, au relief faible et parcouru de petits ruisseaux, fait la part belle aux prairies et aux bois : il est protégé au sein du Parc naturel des plaines de l’Escaut. Une communauté protestante a marqué de son empreinte Taintignies. Enfin, la frontière et la France sont proches. La culture et la mémoire des Rumois en sont marquées, associées au souvenir des deux guerres mondiales et particulièrement lorsque le 2 septembre 1944, franchissant le pont de l’Elnon, les Américains pénètrent en libérateurs à La Glanerie.