Carnets du Patrimoine n° 11. Hôtels de Ville et maisons communales de Charleroi Carnets du Patrimoine n° 11. Hôtels de Ville et maisons communales de Charleroi

Carnets du Patrimoine n° 11. Hôtels de Ville et maisons communales de Charleroi

Carnets du Patrimoine

    0 review(s) | Add your review

    5.00 € 5.00 € 5.0

    Si les plus anciens édifices connus comme «  Maisons de Paix » ont affirmé leur identité au fil des siècles, il faut attendre le XIX e siècle, au pays de Charleroi, pour assister à la prolifération des Hôtels de Ville et Maisons communales. Ce n'est qu'après l'indépendance de la Belgique et la promulgation de la Loi communale de 1836 que l'autonomie communale engage les Collèges des Bourgmestre et Echevins du Royaume à doter leur entité administrative d'un lieu de démocratie. Suite à la Révolution industrielle, les localités du bassin de Charleroi, jusque-là de modestes villages, deviennent alors de grosses agglomérations. Le développement des services administratifs exige désormais des locaux importants et un personnel considérable. Partout fleurissent des projets plus ou moins grandioses, mais les finances ne suivent pas toujours …